Les bienfaits et les inconvénients de la pilule contraceptive

Les pilules contraceptives sont sans doute le moyen de contraception le plus plébiscité auprès des femmes. Facile et pratique, c'est une méthode qui demande toutefois de la régularité dans les prises des comprimés. Seule une prise régulière de la pilule permet en effet de se protéger contre une grossesse non désirée. Sachez par ailleurs qu'elle est la contraception la plus efficace après l'implant sous cutané et le dispositif intra-utérin. A ce propos, 6 femmes sur 100 sont tombées enceintes en étant sous contraceptif oral. Ceci est surtout dû aux oublis de prendre leur comprimé mais pas à la pilule en elle-même.

Les actifs dans les pilules varient en fonction de la marque. Mais en général, elles sont composées d'un progestatif, d'oestrogène et d'éthinylestradiol. Ces substances contraceptives possèdent trois actions combinées :

  • C'est au moment du pic hormonal que l'ovaire libère un ovule. Les substances contraceptives empêchent alors que ce pic ait lieu afin d'empêcher l'ovulation.
  • Elles empêchent la nidation de l'oeuf si la fécondation a eu lieu. Pour cela, elles font en sorte que les parois de l'utérus soient impropres à la nidation ; grâce à l'action du progestatif, ils deviennent épais.
  • Le progestatif dans la formule de la gélule imperméabilise la glaire cervicale. Cela bloque l'ascension des spermatozoïdes.

Sachez que la pilule contraceptive est une technique de contraception réversible. Il suffit en effet que vous arrêtiez d'en prendre pour pouvoir tomber enceinte.

Les avantages et les inconvénients de la pilule

Les avantages de la pilule

La pilule oestroprogestative est très facile à utiliser comme contragestif. Il suffit de prendre une granule chaque jour, à l'heure habituelle. Vos cycles menstruels seront stables. Les règles seront remplacées par des saignements de privation qui sont des règles artificielles. Les douleurs et les saignements seront moins intenses.

Les désagréments de la pilule

Vous devez prendre vos pilules tous les jours à la même heure, en évitant au maximum les oublis. Un seul cachet oublié et vous risquez une grossesse non désirée. Cependant, vous pouvez continuer à absorber vos pilules tout en ayant recours à une méthode complémentaire comme les préservatifs pour ne pas risquer une grossesse non désirée.

D'autres inconvénients s'ajoutent à cette liste.

  • Risques de thromboses veineuses d'embolies pulmonaires : la prise de pilule contraceptive accroît les dangers de souffrir d'une embolie pulmonaire, raison pour laquelle les médecins proposent plutôt l'utilisation de gélule de 2ème génération.
  • Risques de thrombose artérielle : les probabilités sont tout aussi présentes avec ce genre de pilule en ce qui concerne la santé des artères.
  • Modification du métabolisme glucidique et lipidique : les pilules contraceptives peuvent augmenter les risques de changer le métabolisme des lipides et la manifestation du diabète. Il en est de même avec le métabolisme lié au cholestérol.
  • Hypertension artérielle.

Les contrindications de la technique orale

L'utilisation de la pilule contraceptive comporte certaines contre-indications. Ces contrindications concernent la santé. Il est donc plus que d'indispensable de faire une consultation médicale avant d'avaler la pastille pour se tenir loin des risques sanitaires :

  • maladies ou troubles du foie et de la bile.
  • tumeurs ou cancer de l'utérus ou du sein, connus ou suspectés.
  • problèmes d'embolie pulmonaire, d'accident vasculaire ou de phlébite.
  • adénomes hypophysaires.
  • dangers d'hypertension artérielle.
  • tabagisme et addiction aux drogues dures.
  • alcoolisme.

La pilule après un accouchement

Vous pouvez commencer à suivre un traitement contraceptif après votre accouchement. Il vous faudra attendre 3 semaines après avoir accouché pour prendre la 1ère pilule. Sachez également que l'allaitement entrera en ligne de compte afin de bien choisir la pastille la mieux adaptée (combinées ou oestro-progestatives). Vous devez dans tous les cas compléter votre méthode d'anticonception orale avec une technique mécanique pendant les premiers jours de prise de cachet dans le but d'être sûre d'être suffisamment protégée. En outre, il convient de consommer le premier comprimé le premier jour des règles. Sachez que les méthodes contraceptives naturelles ne sont pas tout à fait fiables. Il n'existe pas encore de moyen sûr permettant de détecter le moment de l'ovulation. Par ailleurs, après un accouchement, les hormones reprennent petit à petit leur taux normal pour offrir un cycle plus ou moins stable. Dans bien des cas, certaines grossesses consécutives ont lieu quelques mois après le dernier accouchement à cause des méthodes de décomptage des jours.